Votre panier
Recherche
Contactez-nous ! 01 46 34 50 60 Mail
La pensée du mois
Le

Un chef-d'oeuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre.(J. Cocteau, La fin du Potomak ,Gallimard)

Actus / Expo

Recevez nos offres
et nouveautés
Je m'abonne
Je me désabonne
Suivez-nous ! Facebook   Linkedin   Twitter  

Manon Lescaut Le Figaro
 

Les merveilles du Classique

Manon Lescaut

Le Figaro













 En stock:
Quantité  
3.00 € HT 
9.90 €
  Retour
Description du produit :
Maria est heureuse alors, mais la Callas s’oublie un peu.
Avec Onassis, les soirées mondaines se succèdent et puis les nuits sans fin dans les dancings enfumés.
Callas réduit son temps de travail, annule une interview à Bilbao, une émission de télévision à Londres, un concert à Berlin.
En fait, au cours de cette année 1959, elle ne donne qu’une dizaine de représentations.
Le 14 novembre, le divorce avec Meneghini est prononcé : elle obtient la villa de Sirmione et la moitié des tableaux et des meubles, elle conserve la maison de la via Buonarotti à Rome et les bijoux offerts par Battista.
lydiff.com © tous droits réservés
 
powered by Solution de magasin e-business logiciel de sites de vente sur Internet