Votre panier
Recherche
Contactez-nous ! 01 46 34 50 60 Mail
La pensée du mois
Le

Un chef-d'oeuvre de la littérature n'est jamais qu'un dictionnaire en désordre.(J. Cocteau, La fin du Potomak ,Gallimard)

Actus / Expo

Recevez nos offres
et nouveautés
Je m'abonne
Je me désabonne
Suivez-nous ! Facebook   Linkedin   Twitter  

Iphigénie en Tauride Le Figaro
 

Les merveilles du Classique

Iphigénie en Tauride

Le Figaro













 En stock:
Quantité  
3.00 € HT 
9.90 €
Page en favoris
  Retour
Description du produit :
La relation de Maria Callas avec le temple milanais de l’opéra est une relation complexe – comme si le fait de porter un nom qui est la quasi-anagramme de ce théâtre allait compliquer les choses, créer une relation familialo-conflictuelle de la diva avec ce lieu qui, pourtant, en avait vu d’autres !...
Sa première apparition à la Scala est en fait relativement tardive, eu égard à sa rapide notoriété : il faut dire que le surintendant de la Scala, Antonio Ghiringhelli, lui préfère Renata Tebaldi, que par ailleurs il déteste cordialement le mari de Maria Callas, Giovanni Battista Meneghini, et que, Toscanini, qui apparaît encore comme une statue du Commandeur en Italie, est un ardent protecteur de la Tebaldi.
lydiff.com © tous droits réservés
 
powered by Solution de magasin e-business logiciel de sites de vente sur Internet